Nous le savons bien, la vie d’un chef d’entreprise est mouvementée. Il est vital pour lui d’aller toujours plus loin, d’avoir un temps d’avance sur son marché et de veiller au développement rapide et sûr de son entreprise. Cela nécessite force et confiance en soi.

L’entrepreneur est un gagnant solitaire

A chaque étape, l’entrepreneur se bat pour trouver des solutions. Que ce soit au démarrage de sa société ou durant son développement, toutes les phases de la vie de l’entreprise nécessitent une concentration exacerbée du chef d’entreprise. Sa vie entière est une prise de risques qu’il doit gérer. Les fluctuations du marché, ses acteurs notamment ses clients, mais aussi, ses salariés, sont des sources d’interactions fortes sur son business, dont l’entrepreneur sait qu’il ne peut en avoir la maîtrise. L’adage, « on est jamais mieux servi que par soi-même » devient alors le pire ennemi de l’entrepreneur. C’est pourquoi, sa capacité à déléguer et à faire confiance doit se développer. Dur d’y arriver sans expérience ou accompagnement d’un coach.

Le coaching personnel du dirigeant

Le dirigeant est visionnaire. Il fédère une équipe autour d’un projet commun, renforce les liens autour de lui pour se constituer un réseau et gère le développement de son projet. Il se doit d’être le pilier de l’entreprise, de montrer l’exemple en étant le meilleur élément. Malgré ces prouesses, nous avons tendance à l’oublier, le dirigeant d’entreprise est humain. Chaque décision, chaque devis refusé, chaque problématique salariale, impacte son moral. Pour conserver un bon état d’esprit et ne pas céder à la pression, le dirigeant d’entreprise s’entoure. C’est cette aide extérieure qui lui permet de cloisonner les évènements. Le coach personnel est l’atout parfait du dirigeant pour se débarrasser de freins psychologiques qui pourraient l’empêcher de vivre sereinement.

Le coaching d’équipe

Il n’y a rien de pire que des querelles intestines au sein d’une entreprise. Si le service commercial fait la guerre à la comptabilité, les informations seront tronquées, morcelées voire inexactes. Rien ne peut alors être plus néfaste que des processus internes bafoués dans l’intention de nuire à un collègue. Ces guerres internes n’ont pourtant rien d’exceptionnel. Il suffit de deux personnes voulant la même promotion, d’une histoire sentimentale qui tourne mal pour que les rivalités soient enclenchées. Afin de créer un groupe le plus soudé possible, outre les relations de travail, il faut que ses membres nouent d’autres relations. Le coaching d’équipe permet de créer des jeux et des situations différentes qui révèlent aux participants leurs points communs.